Maxime D.- Pomerleau: Changement de direction en fonction de la situation

Cette image est une affiche du court-métrage 2013 de Maxime D.- Pomerleau 'Batwheel'. Sur la photo, Maxime est assise dans son fauteuil roulant vêtue d'un costume de super-héros noir et rouge, montrant le lecteur avec les mots `Batwheel vous veut pour son armée, la station de recrutement la plus proche' en dessous
Une affiche du court métrage de Maxime D.-Pomerleau 2013 ‘Batwheel’

J’ai pu rencontrer Maxime D.-Pomerleau avant la fin de l’année 2020 pour explorer sa réflexion sur le style de leadership.  Ce court métrage partage sa joie de découvrir, dans le cadre du programme Sync au Québec, que diriger ne signifie pas toujours devoir mener de front.

Cette prise de conscience a eu un impact transformationnel, soulageant Maxime de la pression d’être quelque chose qu’elle ne veut pas ou n’a pas toujours besoin d’être dans sa vie professionnelle.

Trop souvent, en tant que leaders sourds et handicapés, nous ressentons le besoin d’être présents et visibles.  Si nous devons être reconnus pour nos compétences et nos talents, et nous battre pour l’accès et la flexibilité nécessaires pour y parvenir, il n’est pas nécessaire d’agiter le drapeau de façon effrénée pour y parvenir.  Nous pouvons être des choses différentes dans des situations différentes, suivant le flux et le reflux de nos intérêts, de nos désirs et de notre énergie.

Il est vrai qu’en tant que leaders sourds et handicapés, nous nous trouvons souvent être la seule personne handicapée dans la salle et devons profiter de cette occasion pour attirer l’attention sur le défi et être activistes.  Cela donne le sentiment que notre présence même peut attirer sur nous une attention indésirable, en bien comme en mal.  Nous avons également le choix de ne pas être ces choses, de ne pas nous sentir obligés.

Maxime passe une grande partie de sa vie professionnelle dans le domaine du spectacle et des médias, occupant différents rôles, qu’elle fasse partie de l’ensemble de danse de quelqu’un d’autre ou qu’elle mène ses propres idées à bien, avec ou sans équipe à sa suite.  Elle adapte son leadership comme il convient, en répondant aux situations et aux besoins avec souplesse.  Tout à fait comme sa création, Batwheel!

Batwheel est un exemple supplémentaire et savoureux : c’est le personnage de super-héroïne que Maxime a créé il y a quelques années.  Le croisé chargé de sa mission a toujours des partisans en ligne.  Elle est actuellement en cours d’actualisation et de développement pour une nouvelle série de quêtes sur les pandémies potentielles – une super héroïne pour les crêpes et une force de leadership pour le changement au Québec et au-delà! 

Quelles sont les quêtes que Maxime va explorer et qui lui permettront de faire la lumière sur les obstacles croissants dans la vie des personnes sourdes et handicapées grâce aux efforts courageux de ce personnage métaphorique?

Il est certain qu’avec une population de plus en plus nombreuse qui trouve de nouvelles façons de vivre avec des blocages et des restrictions, les leaders sourds et handicapés ne doivent-ils pas intégrer l’expérience vécue du changement de forme dans le mélange?  Après tout, nous sommes toutes et tous en quête de survie depuis des années.  Et nous avons peut-être maintenant les solutions.

Regardez cette vidéo pour voir Maxime parler du leadership situationnel avec Sarah Pickthall:

Qu’en pensez-vous?

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *